Lite des produits par domaine DELESVAUX PHILIPPE

Quelques mots sur le domaine.

Le domaine Delesvaux s’étend sur 11 hectares essentiellement encépagés de chenin. Celui-ci est cultivé selon des principes biodynamiques. Pour la petite histoire, Philippe Delesvaux, parisien d’origine, s’installe en 1978 dans les Coteaux du Layon. Il décide de se lancer dans l’univers du vin en cultivant 3 hectares de vignes. 1995. 1996 et 1997 marquent un tournant dans sa vie puisque ces trois millésimes furent reconnus comme étant exceptionnels pour la production de vins liquoreux. Il se fait alors remarquer par la critique professionnelle et remporte même un 99/100 de l’éminent Robert Parker. A la fin des années 1990, sa femme Catherine quitte son poste d’enseignante et décide de le seconder. Le couple s’est aussi fait reconnaître pour leur lutte à la reconnaissance par l’INAO de la mention « Sélection de Grains Nobles » en Coteaux du Layon. Une mention qui sera validée à la fin des années 2000. Malheureusement, les propriétaires envisagent de prendre leur retraite et, pour l’heure, ils n’ont pas encore trouvé de successeur.  Aucun intrant, très peu de soufre, ni collage ni chaptalisation. Du raisin, du travail et du vin. That's IT.

Quelques mots sur le domaine.

Le domaine Delesvaux s’étend sur 11 hectares essentiellement encépagés de chenin. Celui-ci est cultivé selon des principes biodynamiques. Pour la petite histoire, Philippe Delesvaux, parisien d’origine, s’installe en 1978 dans les Coteaux du Layon. Il décide de se lancer dans l’univers du vin en cultivant 3 hectares de vignes. 1995. 1996 et 1997 marquent un tournant dans sa vie puisque ces trois millésimes furent reconnus comme étant exceptionnels pour la production de vins liquoreux. Il se fait alors remarquer par la critique professionnelle et remporte même un 99/100 de l’éminent Robert Parker. A la fin des années 1990, sa femme Catherine quitte son poste d’enseignante et décide de le seconder. Le couple s’est aussi fait reconnaître pour leur lutte à la reconnaissance par l’INAO de la mention « Sélection de Grains Nobles » en Coteaux du Layon. Une mention qui sera validée à la fin des années 2000. Malheureusement, les propriétaires envisagent de prendre leur retraite et, pour l’heure, ils n’ont pas encore trouvé de successeur.  Aucun intrant, très peu de soufre, ni collage ni chaptalisation. Du raisin, du travail et du vin. That's IT.